Manif pour l'environnement à Montréal

Une grande manifestation citoyenne se déroule samedi à Montréal pour réclamer du nouveau gouvernement caquiste qu’il fasse de l’environnement une priorité.

La ministre de l’Environnement, MarieChantal Chassé, ainsi que le président du Conseil du trésor, Christian Dubé, ont annoncé qu’ils seraient présents à l’événement, de même que plusieurs autres élus des partis d’opposition.



Les groupes écologistes promettent qu’il s’agira d’une des plus grosses manifestations environnementales des dernières années. Des milliers de personnes devraient y assister, à deux semaines de la rentrée parlementaire à Québec.



La marche, qui est une initiative de La Planète s’invite au parlement, un collectif citoyen qui milite pour les questions environnementales, devait se mettre en branle à 14 h, à la place des Festivals. Elle se rendra jusqu’à la Place du Canada.




Selon Patrick Bonin, responsable de la campagne Climat Énergie à Greenpeace, le nouveau gouvernement provincial est arrivé « les mains vides », en campagne électorale, au chapitre de la lutte aux changements climatiques. M. Bonin estime qu’il faut rapidement le sensibiliser.



Vendredi, le metteur en scène Dominic Champagne, un des porte-parole du Pacte de transition, a rencontré le premier ministre François Legault dans ses bureaux à Québec. Le Pacte de transition est un mouvement lancé cette semaine qui demande au gouvernement et aux citoyens de s’engager à agir rapidement pour freiner les dérèglements climatiques. Il a déjà recueilli plus de 120 000 signatures de citoyens qui veulent poser des gestes pour réduire leur empreinte écologique et l’objectif est d’atteindre au moins un million.



Le premier ministre Legault n’a pas pris d’engagement officiel, mais il devrait préciser la position de son gouvernement le 27 novembre à la rentrée parlementaire.