Genève : un diamant rose qui pourrait battre des records de prix

“Son poids est de 18,96 carats précisément. Quand on sait que la plupart des diamants roses pèsent moins d’un carat, c’est donc un poids tout à fait considérable”, explique Jean-Marc Lunel, spécialiste international pour la joaillerie chez Christie’s. “Il faut savoir que celui-ci est tout à fait extraordinaire et c’est probablement le plus beau jamais présenté en vente aux enchères publiques. Donc tous les espoirs sont permis pour la vente de cette pierre mardi.”
Ce diamant rose “fancy vivid”, le plus haut grade d’intensité de couleur, appartenait à la famille Oppenheimer, qui a dirigé pendant plusieurs décennies la société minière De Beers. Il provient de mines d’Afrique du Sud, fut taillé il y a fort longtemps, sa découverte remontant à un siècle, mais il “n’a pas été retaillé depuis”, selon Jean-Marc Lunel.

“Imaginer un domino dont vous auriez coupé les coins… Sa taille est tout à fait classique, que nous appelons taille émeraude, alors que la plupart des diamants taillés aujourd’hui ont des tailles modifiées avec davantage de facettes”, observe le spécialiste de la maison d’enchères, qui estime la valeur de la pierre entre 30 et 50 millions de dollars (entre 26,5 et 44,1 millions d’€).

La fourchette peut sembler très importante mais “c’est vrai qu’il n’y a pas de cote pour ces diamants” étant donné leur rareté, a relevé M. Lunel. Un record historique a été atteint sur le marché international du diamant en novembre lorsque Christie’s a vendu “The Pink Promise“, un diamant rose fancy vivid de forme ovale d’un peu moins de 15 carats pour 32,48 millions de dollars.