10 bulles festives

CHRONIQUE / Le meilleur est à venir. La saison des bulles bat son plein, et on ne demande pas mieux que de célébrer au rythme de l’effervescence dorée. Avec des mousseux festifs dignes de vos apéros et cocktails dinatoires, certes, mais aussi de grands vins de repas. Des champagnes aux mousseux de Californie, d’Espagne, du Luxembourg et de Bourgogne, il y a de tout pour faire plaisir à toutes occasions. Parce que tant qu’il y a des bulles, tout va!

Amateur d’effervescence québécoise? Restez à l’affût puisque je vous prépare un article complètement dédié plus tard en décembre. Votre soif de bulles nordiques sera alors on ne peut plus étanchée.

LES BONNES AFFAIRES

Pas les moyens de vous offrir du champagne tous les jours? Qu’à cela ne tienne, j’ai été agréablement surprise par ce cava à moins de 15 $. Un brut convivial, sans prétention, frais et fruité, aux notes de brioches, de citrons confits et de fleurs. Idéal pour les grandes réceptions!

Cava, Brut, Pata Negra
14,35 $ • 13 637 799 • 11,5 % • 7 g/l

image

Le crémant de Bourgogne permet de faire de belles affaires. Parce qu’en plus d’être élaboré selon la méthode traditionnelle — champenoise, dis-je en chuchotant —, il a le chardonnay et le pinot noir qui lui coulent dans les veines, tout comme Sa Majesté, le roi des bulles. Le nez est très joli, sur le biscuit au gingembre et les agrumes. L’ensemble est intense, structuré, gras et doté d’une longueur qui n’en finit plus. Alors, « Champagne ou crémant? », comme le demande si bien Philémon Cimon.

Crémant de Bourgogne, Brut Prestige, Moingeon
19,85 $ • 871 277 • 12 % • 9,9 g/l

image

LES INCONTOURNABLES

D’année en année, Juvé & Camps s’impose comme un modèle de rigueur et de constance. La bulle est fine et intense, la bouche croquante et la finale soutenue à souhait. Un cava bio et savoureux à avoir toujours sous la main pour les apéros improvisés.

Cava gran reserva 2014, Brut nature Reserva de la Familia, Juvé & Camps
22,25 $ • 10 654 948 • 12 % • 3,3 g/l • BIO, V      

image

Comme il est délicieux de replonger dans ce nez suave de brioches et de champignons. Fidèle à ses origines, cette propriété californienne du champagne Louis Roederer produit cet assemblage de chardonnay et de pinot noir en méthode traditionnelle. Un brut de bonne famille à la bouche crémeuse, vineuse et droite qui ne manquera pas de faire l’unanimité. D’un excellent rapport qualité-prix.

Anderson Valley, Brut, Roederer Estate
35,35 $ • 294 181 • 12 % • 12 g/l

image

LES COUPS DE CŒUR

Une méthode traditionnelle du Luxembourg, rien de moins, aux notes de poivre blanc et de pêche. Un chardonnay qui offre une belle intensité aromatique, mais aussi une légère amertume qui ajoute de la dimension à l’ensemble. Voilà qui fera assurément jaser les amateurs de bulles!

Luxembourg, Brut chardonnay, Caves Bernard-Massard
23,60 $ • 13 343 045 • 12 % • 12,5 g/l • V

image

Je vous parlais de Patrick Piuze — ce Québécois qui roule sa bosse à Chablis — il y a quelques semaines. Le voilà maintenant qui roule des bulles avec ce chardonnay non dosé (qui n’a pas reçu de liqueur de dosage après le dégorgement, donc très sec) qui ne laisse pas indifférent. D’abord pour sa robe or foncé, puis pour son caractère et sa vigueur. Un style unique, à la personnalité forte et non dépourvue d’élégance.

France, Non dosé Méthode traditionnelle, Patrick Piuze, Domaine Moutard Diligent
24,80 $ • 12 999 181 • 12 % • 1,5 g/l

image

Ça flaire la bonne affaire ce 2010 aux tonalités de biscuit et de mélasse sur trame minérale évoquant le coquillage et l’iode. D’une remarquable persistance et d’un irréprochable rapport qualité-prix-plaisir. Un régal avec le traditionnel poulet rôti. J’aime beaucoup, passionnément! Vive-La-Joie, vive la fête!

Crémant de Bourgogne 2010, Brut Vive-La-Joie, Bailly Lapierre
29,95 $ • 11 791 688 • 12 % • 6,7 g/l

image

POUR SE FAIRE PLAISIR

« Zéro dosage » sous-entend que seuls les sucres résiduels naturels, non transformés à la suite de la fermentation alcoolique, subsistent. Dans la même philosophie, un minimum de soufre a été ajouté dans la présente cuvée. Dépourvue de sucres venus arrondir les coins, l’expression est probante, sérieuse et amplifiée par une acidité bien tendue. Ça a de l’étoffe et une finale délicatement saline. Champagne!

Champagne, Brut nature pinot noir Zéro dosage, Drappier
52 $ • 11 127 234 • 12 % • 3,7 g/l

image

Les Fleury sont devenus les premiers producteurs champenois en biodynamie en 1989. Ils produisent des vins qui touchent à la fois le palais et le cœur — comme en témoigne ce champagne qui m’a absolument renversée. Il déferle une abondante fraîcheur resserrée par une structure de fer, et un revenez-y de sucre d’orge et de champignons. En bon 100 % pinot noir, il devient, par sa forte vinosité et sa précision, un candidat parfaitement taillé pour la table. Un bijou de vin.

Champagne, Brut Blanc de Noirs, Fleury Père et Fils
58,50 $ • 13 090 631 • 12,5 % • 6,6 g/l • BIO, V

image

Il y a dans ce grand classique un je-ne-sais-quoi de rassembleur, une matière volubile et une franchise qui émoustille les invités qui le partagent. Son verbe porte haut les notes de champignons et de fleurs. D’une grâce et d’un équilibre sans faille, ce champagne constitué de chardonnay, pinot noir et pinot meunier est à se procurer les yeux grands fermés pour des festivités dignes de ce nom.

Champagne, Brut, Pol Roger
63 $ • 5 195 312  • 12 % • 10 g/l

Santé!

image