Bourse Zurich: le marché termine la semaine sur une note positive


Nom :
Prénom :
Votre adresse e-mail* :
Adresses e-mail des destinataires* :
(Vous pouvez saisir plusieurs adresses mails en les séparant par des points virgules)
Message personnel :
*Champs obligatoires

Zurich (awp) – Après voir reculé depuis mardi, chutant même de 3% jeudi dans un accès de grosse fatigue, la Bourse suisse a repris du poil de la bête et terminé dans le vert vendredi. Son indice phare SMI n’est toutefois pas parvenu à terminer au-dessus de la barre des 8800 points qu’il avait refranchie en matinée.

A New York, Wall Street repartait à la baisse en matinée au lendemain d’une séance terminée sur une note indécise. Les investisseurs analysaient les détails du rapport mensuel sur l’emploi et les suites des discussions commerciales entre Pékin et Washington.

Selon Patrick O’Hare, de Briefing, le marché a commencé à anticiper un ralentissement de la hausse des taux par la Réserve fédérale (Fed) l’an prochain.

Cette anticipation a encore une fois été alimentée par les créations d’emplois, tombées à 155’000 créations en novembre, alors que les analystes tablaient sur 185’000 créations. “Cela renforce le sentiment que les hausses de taux pourraient ralentir”, ont aussi signalé les analystes de Charles Schwab.

Sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, le président Donald Trump a affirmé vendredi, dans un tweet matinal, que les discussions avec la Chine “se passent très bien”.

Le SMI a terminé en hausse de 0,94% à 8741,03 points, avec un plus haut à 8828,05 et un plus bas à 8726,37 points. Sur l’ensemble de la semaine, il a reculé de 3,28%. Le SLI a gagné 0,91% à 1332,83 points et le SPI 0,91% à 10’220,83 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 23 ont progressé, six ont reculé et Dufry a terminé stable.

Le podium du jour se compose de Sonova (+3,1%), Vifor (+2,5%) et Givaudan (+2,3%), qui a vu son objectif de cours relevé par Barclays, au même titre que le chimiste Clariant (+0,5%), avec des recommandations à respectivement “equal weight” et “underweight.

Schindler (+0,9%) a profité d’un relèvement de recommandation à “overweight”, après “equal weight”, par Barclays qui a dans la foulée rehaussé son objectif de cours. Si le fabricant lucernois d’ascenseurs et escaliers mécaniques n’est pas immunisé contre les hausses de prix des matières premières ou de la main d’oeuvre, ni contre la pression tarifaire sur l’important marché chinois, il paraît toutefois mieux placé que ses concurrents en termes de renouvellement de sa palette de produits, estime la banque américaine.

Dans le wagon de queue, AMS (-2,1%) écope de la lanterne rouge, derrière Julius Bär et Temenos (-1,2% chacun).

Dans le camp des poids lourds, si Novartis (-0,4%) a terminé dans le rouge, son concurent Roche (+1,4%) a fini nettement dans le vert, profitant visiblement de l’obtention aux Etats-Unis d’un feu nouveau vert pour son anticancéreux Tecentriq. Vontobel a réduit l’objectif de cours du bon de jouissance et confirmé sa recommandation d’achat (buy).

Le troisième larron Nestlé (+2,0%) a bien soutenu l’indice.

Aux bancaires, contrairement à Julius Bär, UBS (+0,5%) et Credit Suisse (+0,9%) ont terminé dans le vert. La société d’investissements britannique Silchester a pris une participation de 3,03% dans le numéro deux bancaire helvétique.

Les valeurs du luxe Swatch (-0,03%) et Richemont (+1,0%) ont évolué diversement. HSBC a réduit l’objectif de cours des deux titres, confirmant cependant sa recommandation d’achat (buy) tant pour la porteur de l’horloger biennois que pour la nominative de la compagnie financière genevoise.

Sur le marché élargi, Ypsomed (+1,8%) a déniché un premier débouché pour un nouveau dispositif d’injection.

Le réseau social élitiste Asmallworld (+0,3%) a rehaussé ses ambitions pour l’année qui s’achève et lancé officiellement son augmentation de capital.

rp/buc

imageSMI image0.94%8741.03 Cours en différé.-7.69%
imageSPI image0.91%10220.83 Cours en différé.-5.79%
imageSWITZERLAND SWISS LEADER image0.91%1342.83 Cours en différé.-12.33%