Boxe: Lomachenko veut unifier la catégorie des Légers, pas défier Pacquiao

Vasiliy Lomachenko à l'issue de sa victoire sur le Cubain Guillermo Rigondeaux au Madison Square Garden, le 9 décembre 2017/Getty/AFP/Archives

Vasiliy Lomachenko à l’issue de sa victoire sur le Cubain Guillermo Rigondeaux au Madison Square Garden, le 9 décembre 2017 / Getty/AFP/Archives

L’Ukrainien Vasyl Lomachenko, qui va remettre en jeu son titre WBA des légers samedi contre le Portoricain Jose Pedraza, veut unifier la catégorie, mais n’a aucune intention de s’attaquer à terme au revenant Manny Pacquiao.

“Mon rêve est de de détenir tous les titres de la catégorie”, a expliqué Lomachenko, à la veille de son combat contre Pedraza, champion WBO des légers, au Madison Square Garden de New York.

“Ce combat de samedi est une étape supplémentaire vers mon rêve et j’espère me rapprocher un peu plus de mon rêve”, a expliqué l’Ukrainien qui affiche à son palmarès onze victoires, dont neuf avant la limite, pour une défaite.

Lomachenko, 30 ans, détient également le titre WBO des super-plumes. Il est le premier boxeur dans l’histoire sacré dans trois catégories de poids différentes, en incluant son titre WBO des plumes détenue entre 2014 et 2016, après seulement douze combats.

Son prochain adversaire pourait être en cas de victoire samedi l’Américain Mikey Garcia, champion WBC des légers et invaincu en 39 combats, dont 30 avant la limite.

Lomachenko, qui a été opéré de l’épaule gauche en mai, n’a en revanche pas envie d’affronter le Philippin Manny Pacquiao.

“Il y a beaucoup de bons boxeurs que je pourrais affronter dans ma catégorie ou dans les catégories proches, mais, sans lui manquer de respect, Pacquiao est vieux, sa carrière est terminée, je ne veux pas devenir une légende en l’affrontant”, a-t-il asséné.

La star philippine de la boxe est sortie de sa retraite en juillet pour récupérer son titre WBA des welters en mettant KO le champion en titre, l’Argentin Lucas Matthysse.

En 23 ans de carrière, Pacquiao, 39 ans, affiche un bilan de 60 victoires, dont 39 par KO, pour 7 défaites et 2 nuls.

Il a été sacré dans cinq catégories de poids différents, mais avait mis un terme à sa carrière en 2016 pour devenir sénateur aux Philippines, où il est revéré.

afp