Donald Trump choisit un nouveau chef d'état-major

Donald Trump a annoncé samedi la nomination au poste de chef d’état-major américain du général Mark Milley, actuel chef d’état-major de l’armée de terre.

Le général Milley, un brillant officier de 60 ans diplômé de l’université de Princeton qui a notamment participé aux guerres d’Irak et d’Afghanistan, succèdera ainsi au général Joe Dunford qui doit prendre sa retraite.

“Je suis reconnaissant envers ces deux hommes incroyables pour leurs services rendus à notre pays”, a ajouté le président américain sur Twitter. Il a précisé que la date de la passation de pouvoir entre les deux hommes “est encore à déterminer”, un signe que le départ du général Dunford, qui devait prendre sa retraite en octobre 2019, pourrait être précipité.

Selon plusieurs médias américains, le ministre de la Défense Jim Mattis aurait préféré la nomination du chef d’état-major de l’US Air Force, le général David Goldfein, en vertu d’une tradition au Pentagone selon laquelle les diverses armes se succèdent à la tête de l’état-major.

Or aucun général de l’armée de l’Air n’a dirigé l’état-major américain depuis 2005.

Mais M. Trump, qui a rencontré les deux hommes, aurait préféré la personnalité expansive du général Milley, qui émaille ses discours d’humour et de références historiques, à la retenue cérébrale du général Goldfein, très populaire au sein de l’US Air Force.

M. Trump avait laissé entendre vendredi qu’il annoncerait cette nomination lors du traditionnel match de football américain Army/Navy, prévu dans l’après-midi de samedi, mais il a finalement choisi Twitter pour faire cette annonce.