Trump devrait remplacer plus tôt que prévu le chef des armées

Le président des États-Unis, Donald Trump, devrait nommer Mark Milley (photo), le général chef d’Etat-major de l’US Army, l’armée de terre américaine, au poste de chef d’état-major des armées américaines, ont annoncé vendredi à Reuters des responsables américains. /Photo d’archives/REUTERS/Jonathan Ernst

WASHINGTON (Reuters) – Le président des États-Unis, Donald Trump, devrait nommer Mark Milley, le général chef d’Etat-major de l’US Army, l’armée de terre américaine, au poste de chef d’état-major des armées américaines, ont annoncé vendredi à Reuters des responsables américains.

Le président des Etats-Unis avait laissé entendre auparavant qu’il ferait samedi une annonce en matière militaire.

“Cela aura à voir avec les chefs d’état-major et sa succession”, a-t-il déclaré.

Mark Milley succéderait au général de marine Joseph Dunford, qui devait normalement rester en fonctions jusqu’au 1er octobre 2019.

Joseph Dunford a été nommé à son poste par le président démocrate Barack Obama en 2015, et y avait été confirmé par le président républicain Donald Trump pour un second mandat de deux ans en 2017.

Comme beaucoup de généraux américains, Mark Milley est issu d’une famille de militaires, ses deux parents ayant servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Il était dans l’armée depuis 20 ans au moment des attentats du 11 septembre 2001 contre Washington et New York.

Mark Milley a servi en Irak et trois fois en Afghanistan avant de devenir le chef de l’armée de terre en 2015.

(Phil Stewart et Steve Holland avec Idrees Ali; Danielle Rouquié pour le service français)