Une «overdose de masse» au fentanyl?

Les autorités californiennes croient avoir eu affaire avec ce qui a toutes les apparences d’une «overdose de masse» au fentanyl, à Chico, au nord de Sacramento.   

Une personne a perdu la vie et quatorze autres ont dû être hospitalisées, à la suite d’un appel d’urgence reçu tôt samedi matin.   

• À lire aussi: Une reporter attaquée en direct sur Facebook

Deux policiers ont même dû être conduits à l’hôpital après avoir déclaré se sentir malades.   

Ceux qui sont intervenus sur place disent n’avoir jamais rien vécu de tel dans le passé.   

«À un moment donné, six camions de pompiers et huit ambulances ont été demandés sur les lieux de l’intoxication. On peut dire que l’événement a accaparé la presque totalité des ressources de la ville», a rapporté le chef du Service d’incendie de Chico, Jesse Alexander.   

Ce dernier raconte également qu’à un certain moment, les ambulanciers ont procédé à des manœuvres de réanimation cardiorespiratoire sur six victimes simultanément.   

Les paramédics ont administré un antidote, la naloxone, et offert les premiers soins.   

Quatre victimes reposaient toujours dans un état critique, dimanche. Quant aux policiers incommodés, ils ont finalement reçu leur congé de l’hôpital et sont en bonne santé.   

La nature exacte de la substance à l’origine de cette overdose massive n’a pas été confirmée, mais la police indique que les indices pointent vers une intoxication au fentanyl, un opioïde souvent mélangé avec de l’héroïne ou de la cocaïne.   

La maison où les événements se sont produits est considérée comme une zone à risque en raison de la présence alléguée de matières dangereuses, mais les autorités ont confirmé qu’il n’existait pas de risque pour le voisinage.