Volleyball: le Rouge et Or s'incline en demi-finale

Au terme d’une autre longue et excitante soirée de volleyball à l’Université Laval, samedi, le Rouge et Or masculin a dû s’avouer vaincu en cinq manches en demi-finale du championnat canadien.

Les volleyeurs de l’UL se battront maintenant pour la médaille de bronze, dimanche (13h), contre les Golden Bears de l’Alberta.

«On vient de jouer un grand match contre une grande équipe. Ça reste un match historique, même si on l’a perdu. Maintenant, on est dans la ronde des médailles et la partie de dimanche demeure très importante», a assuré l’entraîneur-chef Pascal Clément, après la défaite de 22-25, 25-23, 25-19, 17-25 et 6-15 aux mains des Spartans de Trinity Western (Langley, C.-B.).

«J’ai dit aux gars : “Vous avez 10 minutes pour allez voir vos parents, mais je ne vous donne pas une heure pour oubliez celle-là”», a poursuivi le pilote, avouant néanmoins avoir «de travers» ce revers subi devant une autre excellente foule d’environ 2500 bruyants amateurs dans l’amphithéâtre du PEPS.

Car après trois manches, tout allait bien pour les locaux. «Mais on dirait qu’en quatrième manche, on s’est déjà mis à penser à la fin du match. J’ai dit à nos joueurs de continuer à se concentrer sur chaque point et non le résultat, que le résultat viendrait tout de seul», fait valoir le coach, regrettant ne pas avoir réussi à ramener sa troupe à temps.

«On a vu la fin venir», confirme le passeur Ethan Ellison, auteur de 35 passes décisives. «C’était le temps de les achever et on a perdu le fil. Au quatrième set, on a eu de la misère au service et à l’attaque et au cinquième, on eu de la misère à juste marquer un premier point», a constaté le natif de Toronto, qui en est à sa quatrième saison à Québec.

Le but s’avère dorénavant de vite «retrouver le goût de gagner, comme on l’avait dans ce match-ci jusqu’au quatrième set», dit Clément. «Notre but maintenant est vraiment d’aller chercher la médaille de bronze. Il faudra offrir une performance en conséquence», tranche de son côté Ellison.

Finale de l’Ouest

Deuxièmes favoris à l’aube du tournoi, les Spartans de Trinity Western ont aussi été finalistes l’an dernier et champions canadiens les deux précédentes, en 2016 et en 2017.

En grande finale, dimanche (16 h), ils se frotteront aux Bobcats de Brandon (Manitoba), soit l’équipe favorite. La logique a donc été respectée avec les équipes classées aux premier et deuxième rangs qui jouent pour l’or.

Il s’agit d’une reprise de la finale de la conférence de l’Ouest disputée il y a à peine une semaine, où Brandon l’a emporté 3-2.

En demi-finale canadienne, les Bobcats ont toutefois failli l’échapper face aux Golden Bears, en début de soirée samedi. Brandon menait 2-0, mais a eu besoin d’une cinquième et ultime manche (25-20, 25-20, 24-26, 18-25 et 15-10) pour accéder à la finale.

Autre défaite des Carabins

De leur côté, les Carabins de Montréal ont perdu leurs deux matchs et leur tournoi est terminé. Ils ont quand même fait meilleure figure samedi, en demi-finale consolation, s’inclinant 3-2 (25-23, 23-25, 25-27, 25-22 et 9-15) face aux Cougars de Mount Royal (4es, Calgary).

Mount Royal affronte dimanche (11 h) les Gaels de Queen’s (6es, Kingston) pour la cinquième position.